Dans beaucoup de contrées du monde, le tea-time ne se limite pas simplement à déguster de délicieuses sucreries biscuitées autour d’une tasse de porcelaine. Notamment en Asie, où le thé est avant tout synonyme de tradition et de culture.

Les multiples variétés de thés chinois en témoignent ; Oolong, Gunpowder, Pu-erh, Long Jing

En Chine, ainsi que dans de nombreuses autres régions du globe, le thé fait place à un rituel traditionnel de préparation, qui s’apprend et se transmet de génération en génération.

A moins d’être adeptes ou bien issus de ces cultures, il est difficile pour nous européens de comprendre et respecter le (très) long process de préparation de ces petites feuilles séchées, aussi délicieuses soient-elles une fois BIEN infusées. Parce que voilà, un thé mal infusé (entendez là à mauvaise température, pendant trop ou pas assez de temps, et/ou en quantité approximative) risque de donner un breuvage fade ou bien amère voir âpre. Quand on voit le prix de certains thés de belles maisons parisiennes, il est dommage de gâcher cet or vert…noir, blanc ou rouge d’ailleurs! Retrouvez l’anti-sèche de toutes les variétés de thés ICI.

Comment bien préparer son thé?

Sans prétention aucune, nous vous donnons ici quelques conseils pour préparer au mieux votre thé, qu’il soit vert, rouge, noir ou blanc!

1. Infuser dans une eau à 80°

« Quoi? Il ne faut pas verser l’eau bouillante directement dans la tasse? » Eh non, là demeure la première (et la cruciale) erreur! Quelque soit votre thé (vert, noir, blanc ou rouge) il faut éviter de « brûler » les feuilles et donc les arômes associés et de laisser se développer l’amertume. Pour cela, pas la peine d’investir votre temps et votre argent dans une thermomètre à thé (ça existe d’ailleurs?), optez plutôt pour la méthode 20-80

Dans votre tasse, versez 20% d’eau à température ambiante puis remplissez le reste de votre tasse avec l’eau que vous avez fait bouillir pour l’infusion (donc à 90° minimum). Vous obtiendrez ainsi un thé presque parfait, eh oui il reste encore quelques étapes à respecter…

20% d’eau à température ambiante + 80% d’eau bouillante = la température parfaite pour l’infusion

 

2. Verser l’eau avant de plonger le thé pour infusion

Qui n’a jamais fait couler l’eau bouillante directement sur son sachet ou sa boule à thé? FAUX! C’est tout l’inverse qu’il faut faire, notamment pour la raison n°1, à savoir que l’eau à 90° est trop chaude est va donc altérer la feuille en la brûlant.

Ce qui donne notamment un goût amère et âpre au thé, en plus de perdre les arômes associés. Pour éviter ceci, respectez donc la méthode 20-80 puis plongez ensuite votre boule à thé (1 bonne cuillère à café suffit) ou votre sachet dans l’eau à 80° (à peu près hein).

 

3. Respecter minutieusement le temps d’infusion

Jamais 2 sans 3! Voici la troisième étape fondamentale pour réussir l’infusion de votre thé : le temps. Pour le coup, celui-ci varie en fonction de la variété de votre thé :

  • thé noir : 2 à 3 minutes
  • thé vert : 3 à 4 minutes
  • thé rouge (rooibos) : 5 minutes
  • thé blanc : 5 à 10 minutes

Il est néanmoins conseillé de respecter le temps indiqué sur la boîte de votre thé