Nous vivons dans une société où la plupart des aliments que nous ingérons sont raffinés, en d’autres termes, transformés de leur état originel par des traitements chimiques, pour deux raisons : gustative et économique.

En effet, la majeure partie des plats et gâteaux industriels sont élaborés à partir de produits raffinés, qualifiés d’exhausteurs de goût mais aussi (et surtout) pour des raisons économiques. Eh oui, un produit raffiné, aussi étrange que cela puisse paraître, revient bien moins cher qu’un produit originel, exploité de façon « naturelle ».

Voilà pourquoi tous les aliments blancs (donc raffinés) nous font grossir, dont le sucre, le sel et certaines huiles contenues dans les gâteaux, les pizzas, les pâtes à tartiner et autre produits « préparés.

En effet, le corps a du mal à éliminer ces aliments modifiés, trop « complexes », aux apports nutritifs insuffisants et mauvais pour l’organisme puisque stockés par défaut sans avoir été correctement assimilés pour faire tourner la machine (entendez là le corps)!

Le sucre est d’ailleurs le cheval de bataille de l’OMS, qui en a fait un ennemi public, et pour cause ; le sucre rend chaque jour un peu plus de personnes dépendantes, entrainant des maladies graves voir irrévocables, telles que l’obésité, le diabète et l’hypertension. Oui oui, vous avez bien lu, le sucre aurait les mêmes propriétés addictives au niveau du cerveau que certaines drogues dures comme la cocaïne ou l’héroïne.

La question étant…êtes-vous dépendant?

Pour le savoir, il suffit d’arrêter le sucre « industriel » et d’observer votre comportement sur quelques jours. A coup sûr, sans le savoir, vous êtes victimes de la « sucromanie » : un carré de chocolat par ci, un bonbon par là, un soda, un gâteau, des céréales, du ketchup, de la sauce soja…le sucre est partout, et le sevrage demande beaucoup d’efforts!

En témoigne le reportage d’Anne Sophie Chambon « J’arrête le sucre », récemment diffusé sur la chaine France 5….