Dans la continuité de notre thématique sur le bien-être de Chine, ces deux ouvrages de Michel Odoul – praticien et fondateur de l’Institut français de Shiatsu – permettent d’établir un lien entre les maux du corps et de l’esprit, autrement appelé la somatisation.

michel-odoul-phyto-energetique-dis-moi-ou-tu-as-mal-lejournaldubienetre

Pour Michel Odoul, les déséquilibres psychologiques jouent (souvent) un rôle de cause à effet dans nos maux physiques. Reprenons le fameux exemple que nous avions évoqué pour illustrer l’approche préventive de la médecine traditionnelle chinoise :

Un patient souffrant de migraines régulières, que la médecine occidentale va traiter de façon isolée, c’est à dire, en commençant par chercher un problème « moteur » à l’individu, en lui prescrivant tout un tas de médicaments, visant à « supprimer le mal », avant de lui faire passer des examens plus poussés, si les symptômes persistent au traitement donné.

La MTC quant à elle, va d’abord s’intéresser au principe « énergétique » de l’individu en évaluant les méridiens/organes défaillants susceptibles de créer de tels symptômes (par l’acuponcture, le massage et/ou la pharmacopée). Cette approche consiste, non pas à supprimer le mal (qui, par effet boomerang sortira d’une quel-qu’autre façon), mais à traiter l’origine du mal. La MTC considère ainsi les symptômes comme expressions du corps, qui envoient des signaux (notamment pour les symptômes récurrents), pour l’aider à guérir le mal à la racine et non en enlevant simplement les mauvaises pousses….

Dans leur ouvrage La phyto-énergétique, Michel Odoul et Elske Miles reprennent les fondamentaux de la MTC, avec les méridiens, en les associant aux huiles essentielles, afin de traiter (sur le même principe que l’acuponcture) les symptômes associés au mal.

michel-odoul-phyto-energetique-lejournaldubienetre

Mais dans un autre ouvrage, « Dis-moi où tu as mal, je te dirais pourquoi », Michel Odoul pousse l’origine du mal encore plus loin que l’explication « physique » ou « énergétique », et met en évidence les déséquilibres psychologiques susceptibles d’engendrer le mal en question.

Pour reprendre l’exemple du patient atteint de migraines régulières, le lexique de « Dis-moi où tu as mal » indique que « les céphalées, maux de tête ou migraines représentent notre difficulté à accepter certaines pensées, idées ou sentiments, qui nous gênent ou nous contraignent. Selon s’il s’agit d’une migraine au niveau des tempes (près des yeux) ou bien frontale, la « tension » psychologique est plutôt d’ordre affective ou socio-professionnelle, et exprime ainsi notre entêtement. »

michel-odoul-dis-moi-ou-tu-as-mal-lejournaldubienetre

Dans ce lexique, l’auteur décode ainsi plus de 300 pathologies ou traumatismes dont les troubles du sommeil, les problèmes cutanés (eczéma, allergies, acné, mycose), digestifs…ainsi que les cancers, les tumeurs, les troubles de l’alimentation…etc.

Dis-moi où tu as mal : le lexique – 18,80euros.
La phyto-énergétique – 22,50 euros.